Le chien

et son référent

educateur-comportementaliste-canin-dijon.jpg

Le chien vit avec nous en harmonie s’il y trouve un intérêt, s’il a confiance en nous, si nous lui apportons stabilité, sécurité et joie de vivre, si nous le respectons et respectons ses besoins de chien. Nous devons être un guide, un parent responsable juste.

Le maître est son référent qui est écouté et respecté pour ses compétences. Le référent est honnête, solide, motivant et structurant. Il est à l’écoute pour mieux le comprendre

Nos comportements d’humains sont souvent inadaptés pour nos chiens qui ne peuvent les comprendre, et par conséquent développent des réponses ou réactions non souhaitées. Par méconnaissance le plus souvent, nous sommes à l’origine de ces comportements indésirables.

Ayons l’intelligence et la responsabilité de connaître leur langage afin de les comprendre et d’établir la bonne communication ; c’est leur enseigner à bien vivre dans le monde des humains.

Emilie Vernet

Citation de Barry Eaton (Dominance, mythe ou réalité) :« La méthode positive d’apprentissage (renforcement positif) ne repose pas sur la « domination » ; elle vise à créer une relation symbiotique entre le maître et son chien dans laquelle l’expérience de l’apprentissage est un plaisir pour les deux, ce qui donne des chiens mieux éduqués et plus heureux ».